Actualités

Pour relancer sa libido, « l’imagination » doit être à la manœuvre

Et si le printemps était le bon moment pour redonner du pep's à sa sexualité? Pas si simple quand la routine s'est installée ou quand l'usure des sentiments a fait son œuvre. Selon Pascale Piquet, coache et auteure de Gagner au jeu des échecs amoureux (Michel Lafon), a livré ses conseils dans la matinale de BFMTV, ce lundi. Selon elle, la première question à se poser est de savoir si cette libido est endormie ou simplement morte.

"Avant de parler de réveiller sa libido, il faut se demander si elle est toujours vivante, car certains vont faire du bouche-à-bouche à une libido qui est déjà morte. Il faut se demander déjà pourquoi il y a perte de libido. C'est souvent dû à un mauvais choix de partenaire. Au début, l'autre est comme de l'aspirine sur un mal de dents, car la solitude est à craindre pour certaines personnes en dépendance affective. Donc, on attrape le premier venu. On fait l'amour frénétiquement pour se rassurer", expose Pascale Piquet.

L'amour encore et toujours

Avant de se fourvoyer, il faut se poser la question de la solidité de son couple, dont une sexualité en déshérence peut être le signe de la mauvaise santé. 

"La première chose à se demander est, 'est-ce que je désire encore mon conjoint, ma conjointe et puis 'est-ce que je l'aime?'", expose la coache. 

Ensuite, l'imagination doit prendre le relais pour "réinventer" la relation au sein du couple. "Faire toujours la même chose et en attendre, comme disait Einstein, un résultat différent, c'est de la pure folie." Le remède contre les relations sans lendemain relève de la même logique. "Il faut trouver un partenaire avec lequel on a une connexion spirituelle, la tête, le cœur, les sentiments et les tripes, le sexe."

Le piège de la pornographie

Pour Pascale Piquet, la pornographie et l'érotisme ne relèvent absolument pas du même registre. "Je suis totalement contre la pornographie, car ça éduque les jeunes d'une façon épouvantable. Car pour eux le sexe c'est quoi? A quatre pattes, une tape sur les fesses de la dame, on l'attrape par le chignon et c'est: 'bonjour madame, au revoir madame'. Donc on zappe complètement l'érotisme. Quand je me retrouve avec une jeune femme de 30 ans à laquelle de parle de préliminaires et qui me regarde avec des yeux ronds en me demandant ce que c'est, j'ai des craintes pour la génération future."

L'érotisme passe selon l'auteure par l'imagination. "Ce que je préconise, quand la libido a des chances de se réveiller parce que le couple est sain, c'est un petit teasing, un peu de marketing. C'est l'imagination qui est importante. S'il n'y a pas d'imagination, c'est une sexualité qui est un départ arrêté: "Chéri, tu veux ce soir? - Non."

Pour Stéphane Cellier psychothérapeute sexologue, il faut savoir identifier ses priorités. "Il faut être à l'écoute de ses sensations, être moins dans le mouvement et arrêter cette course à l'orgasme". Les Français ont, en moyenne, un rapport sexuel par semaine.

The Latest

To Top